Dar kerkennah.  
 
 
   Nous sommes le dimanche 21 septembre 2014    00128956 visites
  Désolé, il n'y a aucune  nouveauté pour l'instant.
 

      Abonnez vous
      dès maintenant afin de
      recevoir nos newsletters
      périodiquement
Nom:
Prénom:
Email:
 

 Îles Kerkennah

  Au large de Sfax, en Tunisie, les îles de Kerkenna ont joué un rôle important dans l'histoire des civilisations méditerranéennes antiques. Sa position stratégique a été exploitée par des hommes célèbres qui sont passé par la région en provenance de l’Orient, de la Grèce et de Malte.

Si vous cherchez le dépaysement total pour vos futures vacances, si vous cherchez des îles ensoleillés à l'écart des grandes migrations touristiques... Ne cherchez plus longtemps ! Les îles de Kerkennah sont faites pour vous ! Visitez-les à bord de nos felouques
S'il y a bien une île quasi déserte, c'est Kerkennah. C'est une île de pêcheurs située environ à 300 km de la capitale. Pour y accéder, il y a une traversée d'une heure en ferry. Les couchers et levers de soleil y sont magnifiques. L'endroit est calme, reposant. Les habitants sont très accueillants, très simples. C'est un endroit que nous conseillons à tous ceux qui sont prisonniers toute l'année du "métro-boulot-dodo". Le dépaysement y est garanti
Les îles de Kerkennah sont recommandées par plusieurs guides. Ce sont des îles de pêcheurs, situées au large de Sfax, la deuxième ville de Tunisie. L'accueil y est extraordinairement hospitalier. On peut y passer des journées formidables : baignade, pêche à bord des felouques locales, soirées de rêve face à la mer. Tranquillité assurée et sourire garanti des habitants.
Kerkennah est le lieu idéal pour passer des vacances reposantes. La mer est chaude et peu profonde ce qui est agréable quand on a des enfants. C'est le seul endroit au monde où l'on puisse voir des dromadaires s'enfoncer d'eux-mêmes dans la mer.
Les îles sont calmes et tranquilles. La foule est rare et il y a très peu de circulation. C'est l'idéal pour ceux qui souhaitent ne rien faire d'autre que paresser au soleil sur des plages de sable doré.
A première vue Kerkennah est faite d'interminables étendues de palmiers, sur un sol sans relief et sablonneux. La mer est si peu profonde que même à plus de 100 mètres de la rive, l'eau arrive toujours au-dessous de la taille.
On arrive à Kerkennah par le ferry depuis le port de Sfax. Le plus gros village, Ramla, se trouve à 10 minutes de la zone hôtelière. Les kerkenniens sont chaleureux et hospitaliers, et de nombreuses amitiés se forgent entre les vacanciers et les familles locales.
La vie nocturne est limitée, et la nuit vous ne verrez probablement pas d'autres lumières que celles des étoiles qui scintillent dans le ciel.
Au contraire de Djerba ou d'autres régions touristiques très fréquentées en Tunisie, les îles Kerkennah ont un grand potentiel touristique pas encore investit. Le bas, le tourisme est zonal plutôt que de masse. Le seul endroit touristique pour le moment est Sidi Fredj, où se trouvent les hôtels 
Sidi Fredj est á 20 minutes de Ramla, 10 minutes de Sidi Youssef ou arrive le ferry, et 5 minutes de Bordj Elhassar. La prochaine zone touristique à investir est Sidi Fenkel, 20 minutes à l'est de Ramla, bordée de nombreuses plages de sable et de rochers. Pour arriver là-bas, il faut traverser la Sebka, (un petit désert salé, idéal pour les fous de vitesse). La mer à cet endroit est un peu plus profonde et incroyablement bleue et claire. La célèbre plage de Mkaren Klifa se trouve à l'extrémité ouest. Elle est connue pour ses prolongements en forme de cornes à chaque extrémité de la plage.
Le meilleur moment pour s'y rendre sont les mois de Mai, Juin et Septembre. La flore est essentiellement composée d'alphas, de cactus (Aloe vera), de palmiers, de vignes et de figuiers. Un grand troupeau de dromadaires s'est établi dans la partie Nord de la Sebka. A Sidi Fenkel vit un vieux marabout visité chaque année par les gens de Ramla. C'est un lieu de réunion pour les familles. Si vous souhaitez vous rendre là-bas, n'hésitez pas à nous le demander.